Funecap GROUPE

ROC ECLERC organise le dernier voyage de l'artiste GUY BEDOS - Funecap GROUPE

 

ROC ECLERC organise le dernier voyage de l’artiste GUY BEDOS

Grande gueule, grande plume, grand sourire, Guy BEDOS ce grand homme nous a quittés ce 28 mai 2020 à l’âge de 85 ans laissant derrière lui famille, amis et fans au sourire triste.

Partager cette page

Le 01 juin dernier, son fils Nicolas posait une empreinte délicate et un regard plein de douceur sur les derniers instants de vie de son père en le rassurant sur la suite « on va t’emmener maintenant, dans ton costume de scène ».

Pour son dernier spectacle, la famille a fait confiance à FUNECAP GROUPE par l’intermédiaire de notre marque ROC ECLERC. Une équipe s’est déployée et a orchestré au millimètre près ce qui fut la dernière entrée sur scène de l’artiste.

4 des 12 corbillards 100% électriques de notre flotte d’Île-de-France ont été utilisés pour l’accompagnement du corps de Guy BEDOS et des compositions florales.

Corbillards électriques ROC ECLERC

Un accompagnement à l'image d'un comédien "électrique"

Pour orchestrer cette cérémonie Valéry GUYOT SIONNEST Funeral Planner, Franck FERRE Directeur de réseau, Rémy LELIEVRE, et Frédéric PEREIRA, Directeurs de secteurs, Hervé COUZIN et Cécile AGOSTINI Directrice d’agences ainsi qu’une équipe de porteurs ont mis tout leur savoir-faire au service de ce moment fort.

C’est à l’Eglise de Saint-Germain-des-Prés, Paris 6ème qu’a eu lieu la cérémonie de Guy BEDOS. Si les équipes de ROC ECLERC sont habituées à accompagner les familles endeuillées, ce fut également une véritable fierté de préparer une cérémonie comme celle-ci où les larmes ont laissé place aux éclats de rire. Une cérémonie bienveillante à tous les niveaux où chaque invité a été placé dans un contexte très particulier de crise sanitaire.

Arrivée de Guy BEDOS

Une ode à la liberté

A 14h30 les invités sont arrivés. Des artistes comme Doria TILLIER, Frédéric BEIGBEDER, François BERLEAND, Benoit MAGIMEL, Michel DRUCKER, Jean-Paul BELMONDO, Pierre RICHARD, Virginie EFIRA, Fanny ARDANT, Michel BOUJENAH, Muriel ROBIN, Jean DUJARDIN (et bien d’autres) ainsi que des personnalités politiques tels que le Ministre de la Culture Franck RIESTER, Jack LANG, Arnaud MONTEBOURG sont venus pour rendre un dernier hommage à leur ami, leur « frère », leur père, leur amour. Derrière les barrières et les journalistes, les fans sont là près à acclamer l’arrivée de Guy BEDOS.

Si Guy BEDOS ne mâchait pas ses mots, il était aussi un homme délicat. C’est dans cet esprit que nous avons voulu l’accompagner en le transportant de la chambre funéraire de Ménilmontant à l’Eglise de Saint Germain-des-Prés dans l’un de nos Mercedes-Benz Vito électriques et donc silencieux pour mieux entendre les applaudissements de la foule.

Guy BEDOS entre ainsi pour son dernier hommage, porté à l’épaule au cœur d’un écrin de cercueil du fabricant BERNIER PROBIS laqué de noir, sobre et sans emblème. Pas une seconde de répit pour les équipes qui, en toute discrétion pendant que les proches rendent hommage et célèbrent la vie, veillent au bon déroulé de chaque étape et préparent la sortie de l’artiste aimé devant les applaudissements de la foule.

Guy BEDOS cercueil BERNIER

Adieu l’Artiste...

Son fils Nicolas voulait un hommage musical empli de joie et s’est mis au piano avec sa sœur Victoria pour interpréter « la vie est une comédie italienne », Doria TILLIER a repris la chanson de Barbara « Ma plus belle histoire d’amour c’est vous » et ceci autour d’autres interventions fortes comme celle de ses proches amis Muriel ROBIN et Michel BOUJENAH. Ce dernier, devant une assemblée dont les larmes touchaient les commissures des lèvres qui remontent, déclarant : « La preuve que l’humour est un signe d’intelligence, c’est qu’il énerve les cons ! Et Dieu que tu en as énervé, des cons ! ». Ces hommages poignants se conclurent par la touchante intervention du prêtre Antoine DE FOLLEVILLE qui affirma que « Dieu s’est fait un pote ».

Il part comme il est arrivé, dans une communion joyeuse jusqu’au funérarium de Champigny sur Marne pour être ensuite rapatrié en Corse dans son village de Lumio, cette île qui, selon son fils [lui] rendait un peu [sa] Méditerranée d’Alger.

 

Crédit photo Guy BEDOS : Joël SAGET / AFP 

France Obsèques Grand Est Covid 19
Article précédent La vie des agences de FUNECAP GROUPE dans l’Est pendant l’épidémie
Vincent MALLET directeur qualité
Article suivant Entre conformité et normes, Vincent MALLET pilote la Direction Qualité