Partager cette page

Regards croisés au cimetière du Père Lachaise avec Éternel jardin

Il existe des lieux emprunts de magie, parmi eux le Père Lachaise. Derrière les grilles de l’entrée au milieu des tombes et du marbre froid, on pénètre dans un univers qui va bien au-delà du chagrin, bien au-delà de la mort. 

Le cimetière du Père Lachaise, le lieu de tous les possibles

Fantasmé, lieu de toutes les histoires et de toutes les légendes, le cimetière est surtout un lieu fascinant qui peut nous inviter à la flânerie, à la rêverie, à l’émerveillement et même à l’amour.

C’est sur ce constat qu’est naît le projet Éternel Jardin. Les 44 hectares du cimetière du Père Lachaise, le lieu le plus visité de Paris, se sont laissés découvrir devant les caméras pendant un an.

Le film a été co-réalisé par Christophe d’YVOIRE et Augustin VIATTE. La productrice Valérie GRENON et le réalisateur Christophe d’YVOIRE reviennent pour nous sur la genèse de ce projet et sur sa diffusion sur Arte le 1 er novembre 2018. 

FUNECAP GROUPE Le cimetière du Père Lachaise allée

La mort et la nature au rythme de la vie

« Le cimetière est un lieu étonnant, arboré » nous explique Valérie GRENON et c’est de « cette réflexion conjointe avec Christophe d’YVOIRE » que le projet a vu le jour. L’idée d’en faire un documentaire était alors une évidence. Loin d’aborder le cimetière comme un unique lieu de recueillement l’idée était surtout d’en faire « un lieu de vie ».

La mort ici n’est pas signe de fin mais au contraire vient s’inscrire dans une logique cyclique d’éternel recommencement. Des personnes viennent s’y recueillir certes, mais d’autres « viennent se balader, d’autres encore y travailler, on y aperçoit une variété de plantes diverses mais aussi des animaux » s’émerveille Christophe D’YVOIRE.

La mort et la vie se sont confondues au rythme de la nature et des saisons. Jardinier, guide, naturaliste, passants et ornithologue sont venus dévoiler quelques éléments sur la magie du lieu. Le phyto a disparu des cimetières, « les chauves-souris ont fait leur retour » et la nature a repris ses droits.

FUNECAP GROUPE Eternel jardin le cimetière du Père Lachaise cerisier japonais en fleurs

Lorsque le deuil  vient sublimer le patrimoine

Deux versions du documentaire ont été filmées pour les besoins d’Arte. La première de 43 min sera diffusée à 18h55 le 1er novembre. La seconde plus longue sera diffusée à un autre créneau horaire dans l’après-midi. Dans cette version de 52 min, Raoul JAAFARI, responsable patrimoine pour la Maison Rebillon s’exprime sur la richesse et la diversité de son travail et de ce lieu et précise être « un passeur au service des familles ».

Pour Christophe d’YVOIRE et Valérie GRENON, « Raoul JAAFARI est un personnage, considéré comme le gardien des lieux, son discours est poignant et sa force intérieure touchante ». Il nous invite à ralentir notre course et découvrir le cimetière à travers son regard. Celui d’un homme qui œuvre en faveur de la conservation du patrimoine afin de faire perdurer le souvenir de ceux et celles qui ont vécu et pour ceux et celles qui vivent encore.

Éternel Jardin donne vie à ce lieu extraordinaire qui vient dépasser la barrière du tabou. Ce lieu de mémoire, historique et préservé ne laisse personne indifférent.

FUNECAP GROUPE Eternel jardin chapelle cimetière du Père Lachaise

Pour voir l’intégralité du documentaire Éternel jardin rendez-vous sur la page Arte pour voir le replay. La prochaine diffusion aura lieu le vendredi 9 novembre à 11h10.

Voir le replay du documentaire sur Arte TV

ou directement sur YouTube :