Partager cette page

Hénin-Beaumont et Beaumont-lès-Valence, La Société des Crématoriums de France se déploie

L’été a débuté par l’inauguration du crématorium d’Hénin Beaumont et se termine par celle du crématorium de Beaumont-lès-Valence. La Société des Crématoriums de France s’est déployée pour offrir aux familles, aux collectivités et aux professionnels du secteur funéraire de nouveaux établissements pensés et conçus pour permettre un hommage au défunt le plus serein possible. 

 

Les Hauts- de-France dotés d’un nouveau crématorium à Hénin-Beaumont

Inauguré le 21 juin 2018, le crématorium d’Hénin-Beaumont est la réponse à une enquête publique ouverte en 2016 pour évaluer le besoin des familles endeuillées au cœur de la Communauté d’Agglomération d’Hénin-Carvin.

Cette construction vient combler les attentes des familles qui sont de plus en plus nombreuses à se tourner vers la crémation et ainsi diminuer considérablement les délais d’attente qui étaient alors de 4 à 5 jours pour une crémation. Ce sont la qualité d’accueil proposé et la conception architecturale alliant calme et sobriété que la commune d’Hénin-Beaumont a voulu privilégier en choisissant le projet présenté par La Société des Crématoriums de France.

L’intimité des moments de recueillement est préservée dans des espaces pensés pour les familles et leurs proches notamment avec la conception de lieux propres à La Société des Crématoriums de France tel que le condouloir, permettant à la famille de recevoir les condoléances des personnes présentes. Ce nouvel établissement possède également deux salles de cérémonies de capacités différentes.

 

Beaumont-lès-Valence, un nouvel établissement en remplacement de l’ancien crématorium

L’inauguration du crématorium de Beaumont-lès-Valence le 19 septembre 2018 était empreint d’une émotion particulière puisqu’il s’agit là d’un projet de longue date. Ce nouveau crématorium vient remplacer l’ancien construit en 1993.

Créé en moins de huit mois, ce projet a reçu un soutien unanime des collectivités comme l’ont précisé Patrick PRELON, Maire de Beaumont-lès-Valence et Vice-Président de Valence Romans Agglo et Nicolas DARAGON, Président de Romans Agglo.

Ce nouvel équipement permet d’assurer une qualité de service qui vient se corréler au nombre croissant de services de crémation. En effet, 1000 crémations étaient réalisées par l’ancien crématorium et 1500 crémations sont envisagées pour ce nouvel établissement. Cet établissement est doté de deux appareils de crémation dont un grand format qui permet la crémation des cercueils hors cote ainsi que d’un appareil de détection des pacemakers pour éviter tout problème.

L’Ardèche et la Drome sont réunies autour de deux salles de cérémonie qui viennent constituer l’ensemble ; l’une, la salle Crussol, peut accueillir 30 places assises, la seconde la salle Vercors, peut accueillir jusqu’à 100 places assises. L’accueil, quant à lui, peut être ouvert permettant ainsi de recevoir jusqu’à 200 personnes.

 

L’accompagnement des familles, l’un des trois socles des valeurs de La Société des Crématoriums de France

La conception des crématoriums est, à chaque fois, pensée pour qu’elle épouse parfaitement la nature avoisinante. « Le regard pourra s’échapper par ces larges baies vitrées, laissant ainsi entrer la nature, ses lumières changeantes, qui sont l’expression de la vie qui continue et nous emmène vers le souvenir qui prendra la place du disparu. » explique Pierre VIDALLET, Directeur de La Société des Crématoriums de France.

Qu’il s’agisse d’Hénin-Beaumont sous la direction de François RAVAIAU ou de Beaumont-lès-Valence sous la conduite de Florian CHEREAU, les deux établissements intègrent en leur sein, un salon des retrouvailles : lieu symbolique et intime qui donne la possibilité à la famille et aux proches de se réunir à l’issue de la cérémonie pour partager un moment convivial avant de se quitter. Aux deux endroits nous retrouvons également un espace de dispersion des cendres.

 

Partenaire de confiance pour les collectivités et les professionnels

Lorsqu’une nouvelle conception a lieu, La Société des Crématoriums de France et les collectivités avec lesquelles elle s’engage, créent un rapport de complémentarité basé sur la confiance. Pierre VIDALLET s’engage envers les collectivités « soyez assurés que nous aurons à cœur de tenir et maintenir cet édifice, votre édifice, dans l’esprit qui vous a conduits à retenir notre proposition en restant toujours connectés à la réalité de la vie dont nous apprenons toute notre existence que la mort en fait intimement partie » à Beaumont-lès-Valence.

Nicolas DARAGON était fier de porter ce projet et de le présenter à l’assemblée venue en nombre à cette inauguration du 19 septembre et en a profité pour remercier les opérateurs funéraires et les professionnels qui accompagnent les familles pour « leurs compétences et leur bienveillance constante ».

Avec l’ouverture d’Hénin-Beaumont et de Beaumont-lès-Valence, La Société des Crématoriums de France voit éclore son 34ème établissement 25 ans après le début de l’aventure initiée par Pierre VIDALLET dont l’objectif invariable depuis la genèse de la société est de pouvoir accompagner les familles, mais aussi les collectivités et les opérateurs funéraires dans un réel souci d’éthique et d’impartialité.